Comment choisir son casque de vélo ?

Vous ne le savez peut-être pas, mais depuis le 22 mars 2017, les enfants de moins de 12 ans doivent désormais obligatoirement porter un casque lorsqu'ils font du vélo ou sont passagers, sous peine d'amende. La loi précise également que le casque doit être attaché, conforme à la réglementation relative aux équipements de protection individuelle et portant le marquage « CE ». En revanche, il est facultatif pour les adultes mais il est fortement conseillé d’en porter un pour la pratique sportive en raison de la fréquence des chutes (VTT) ou de la vitesse (sorties sur route, compétition). Pour les trajets quotidiens, le port du casque n’est pas obligatoire mais il assure une protection en cas de chute à petite vitesse, malheureusement face à une collision avec une voiture la protection du casque n’est pas suffisante. Nous vous proposons dans cet article, de découvrir les points essentiels pour bien choisir votre casque de vélo.

Les éléments essentiels pour votre sécurité :

  • La taille du casque :

Pour bien choisir votre casque, il est avant tout indispensable de connaitre votre tour de tête en centimètres, mesure privilégiée par les fabricants. Le tableau ci-dessous reprend les tailles standard du marché :

Circonférence de la tête

53-54cm

55-56cm

57-58cm

59-60cm

60 cm et +

Taille du casque

XS

S

M

L

XL

Pour mesurer votre tour de tête prenez un ruban et faites le tour de votre tête en partant du milieu du front au-dessus des sourcils et passez derrière votre crâne à peu près au milieu comme indiqué sur le schéma.

Mesurer son tour de tête pour choisir son casque de vélo

  • La facilité de réglage :

Pour faciliter et garantir un ajustement optimal du casque à la tête du cycliste, les fabricants ont équipé les casques avec un système de molette réglable. Celle-ci permet d’épouser la forme du crâne en resserrant ou desserrant selon le confort de l’utilisateur.

Pour vérifier que le casque soit bien ajusté, desserrez au maximum la molette réglable. Enfilez votre casque et ajustez ensuite la molette jusqu’à ce que le casque soit bien maintenu sans vous gêner. Secouez la tête de haut en bas pour vérifier qu’il ne bouge pas. Le casque ne doit pas vous faire mal, il ne doit pas exercer de point de pression au niveau des tempes et du front. Les mousses doivent être bien positionnées pour absorber les petites secousses et évaporer la transpiration.

Enfin, vérifiez les sangles qui maintiennent le casque forment un triangle qui se ferme sous l’oreille, vérifiez également que l’attache sous le menton (la jugulaire) soit adaptée à votre morphologie, elle doit être proche de votre visage sans être trop serrée.

  • L’homologation :

Lors de l’achat de votre casque de vélo, veillez à ce que celui-ci mentionne la norme CE de sécurité. Les casques de cyclisme doivent au minimum disposer de la norme NF EN 1078+A1 et mentionner : le marquage CE, le nom et l’adresse de son fabricant, le numéro de la norme, la taille, et le poids, l’année de fabrication, le modèle et le type de casque.

  • Le confort d’utilisation :

Ventilation

Si vous roulez beaucoup par temps chaud, les casques dotés d’ouvertures apporteront une ventilation bienvenue.  Un casque bien ventilé permet au crâne de respirer sans pour autant lésiner sur la sécurité. La majeure partie des systèmes de ventilation passe par des trous d’aérations disposés sur le casque. Petit plus pour certains, les trous à l’avant peuvent être protégés par un tissu afin d’éviter que des insectes ne puissent entrer.

Mousse

Pour gagner en confort une grande partie des casques sont équipés de mousses disposées à l’intérieur du casque. Elles sont très souvent équipées d’un velcro permettant de les enlever et remettre facilement afin de les nettoyer régulièrement pour garder un usage optimal. 
  • Type d’utilisation :

Il convient d’utiliser un casque de vélo adapté à votre pratique :

Casque vélo de ville

Les casques de vélo pour la ville ou pour la pratique du vélo en loisirs peuvent avoir des formes relativement variées. Vous pouvez trouver d’un côté des casques très ronds et de l’autre des casques qui peuvent être allongés plus fins. Souvent les casques ronds, plus urbains, ont un système de ventilation moins développé puisqu’ils sont utilisés sur des petits trajets. Ils misent davantage sur une résistance et une protection plus complète de la tête. Les casques fins, plus tournés vers la pratique du cyclotourisme et du vélo de loisirs vont être légèrement plus légers, avec un système de ventilation plus élaboré pour être plus adaptés aux longs trajets.

Casque VTT

Pour la pratique de la randonnée VTT, les casques s’adressent à un large public et le niveau des pratiquants peut être plus ou moins intensif. En règle générale, les casques pour VTT disposent, comme les casques de route, d’un système de ventilation développé et d’une grande légèreté. La principale différence avec les casques de route réside dans la présence d’une visière. Amovible ou fixe, elle permet de protéger le visage du cycliste contre les rayons du soleil, les insectes ou encore les branches.

Casque vélo de route

Les casques de type route bénéficient en général, des meilleurs matériaux afin de gagner un maximum en légèreté. Cette conception allongée et ventilée leur permet de gagner en aérodynamisme, grâce à une meilleure pénétration dans l’air.

Pour les enfants :

De même que pour les casques adultes, les casques enfants sont équipés de molettes et de lanières permettant d’ajuster le réglage et le serrage. Ils existent une multitude de possibilités, certains modèles seront plus adaptés à l’apprentissage du vélo, d’autres seront adaptés pour que l’enfant puisse être installé confortablement sur le porte-bébé. 

Discipline

Caractéristiques du casque

Vélo de ville

Rond, aéré, constitué de mousses détachables et lavables.

Vélo de route

Aéré, lavable, aérodynamique, léger.

VTT

Rond, aéré, léger, constitué de mousses détachables et lavables + visière en option.

 
  • Les options : éclairage, visière, housses de pluie

Pour améliorer le confort et la sécurité des cyclistes avec des casques de vélo, les fabricants ont mis au point plusieurs équipement en option :

Visière

De différentes formes, teintes ou tailles les visières peuvent avoir de nombreuses fonctions comme principalement se protéger du soleil, du vent ou encore des projections de boue et des insectes. Elles peuvent être fixes ou amovibles afin de convenir au mieux aux besoins du cycliste. Les visières sont fournies directement avec le casque ou proposées en option.

Lumière de sécurité

Question sécurité, certains fabricants n’hésitent pas à rajouter des lumières LED sur le casque pour augmenter la visibilité du cycliste. Ce système d’éclairage est très utile lorsque le jour décline ou au petit matin lorsque le soleil commence à se lever.

Housse anti-pluie

Il existe également des housses de protection pour casque contre la pluie. Certains casques sont livrés avec des housses qui sont spécialement adaptées et d'autres housses sont universelles.
  • Dernier conseil avant de prendre la route…

À vélo, il existe une règle élémentaire et essentielle concernant le port du casque : on doit toujours changer le casque de vélo dès le premier choc reçu ! S’il n’a pas reçu de choc, il est conseillé de le changer au maximum tous les 5 ans.

2018 - Tous droits réservés.